acupuncture-clinic-in-laval-xiao-lei-wang1-840x340

Est-ce que l’acupuncture ne fonctionne que par placebo?

Spread the love

C’est une question que l’on entend beaucoup, et l’une des idées utilisées le plus souvent pour attaquer l’acupuncture. En fait, l’acupuncture se prouve efficace dans la plupart des études à son sujet pour bien des symptômes et maladies; ce qui confond les résultats, par contre, est l’une des méthodes utilisées pour établir son efficacité.
La grande majorité des études concernant l’efficacité de l’acupuncture ne la compare pas seulement qu’à une absence de traitement, où elle performe toujours mieux, ou aux traitements occidentaux, où elle performe souvent aussi bien ou mieux, mais à des « faux »  traitements d’acupuncture. C’est là que les résultats se compliquent : il est très difficile d’établir en quoi un « faux » traitement devrait être différent qu’un vrai traitement. En fait, plusieurs études ne font que comparer un traitement où l’on stimule des points en insérant des aiguilles de acupuncture à des traitements où ces points sont stimulés par des aiguilles que l’on insère pas dans la peau. Par contre, les acupuncteurs comprennent que ce qui compte dans leur pratique, c’est la stimulation des points : ainsi, la moxibustion est un approche thérapeutique qui vise à stimuler les mêmes points que l’acupuncture, souvent sans pourtant les pénétrer.

Pour étudier l’efficacité d’un médicament, il est possible de donner une pilule remplie de sucre comme placebo, mais, comme les points de corps d’un patient sont tous reliés par des méridiens, il est impossible de stimuler des points du corps sur le patient sans que cela aille un certain effet sur leur condition, même si ce n’est pas l’effet le plus efficace.

Il n’est pas étonnant que les acupuncteur(e)s eux et elles-mêmes dénoncent les manières courantes d’évaluer l’efficacité de l’acupuncture; par contre, ce qui pourrait vous surprendre est le fait que plusieurs chercheurs affirment la même chose. En effet, le Dr Ernest Hung Yu Ng à l’Université de Hong Kong soutient que les résultats que son étude sur les effets de l’acupuncture et la fertilité démontre que la fausse acupuncture utilisée dans son étude n’était pas « inerte,» c’est-à-dire qu’elle avait un effet mesurable.

Pour un patient, donc, il est préférable de comparer l’acupuncture à une autre forme de traitement, ou encore à une absence de traitement, pour mieux comprendre son efficacité. L’acupuncture se démontre souvent plus efficaces que d’autres traitements, mais elle représente aussi une intervention moins perturbatrice et coûteuses que certaines alternatives, notamment comparée aux médicaments analgésiques.

Photo:«Study» par Moyan Brenn.

À propos acupuncteur de XiaoLei Wang:

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.