Acupuncture-et-insomnie-from-lierre-blog

Acupuncture et insomnie

Spread the love

Bien que l’insomnie ait toujours existée, de nombreuses nouvelles études et discussions au niveau mondial sur l’importance du sommeil ont faites en sorte que ce problème est devenu plus pressant, et mieux reconnu au cours des dernières années. Selon un rapport en 2005 de Statistiques Canada, l’insomnie affecte environ 13% des personnes âgées de plus de 15 ans dans notre pays. Il est peut-être évident que ce trouble amène une perte de sommeil, et un sentiment de fatigue, mais il peut aussi déclencher de l’anxiété, des sautes d’humeur, de l’irritabilité, une perte de concentration et de mémoire, et des niveaux de stress plus élevés; à leur tour, ces symptômes affectent la productivité, tant au travail ou à l’école, et réduisent la qualité de vie. Ils accentuent les symptômes d’autres conditions, tels les troubles digestifs, et augmentent le risque d’accidents de route et de travail : ce n’est donc pas une condition à ignorer! En effet, le taux d’accidents routiers mortels où la fatigue serait une cause principale est de 22,7% au Québec, et elle serait responsable d’environ 20% des accidents avec blessures corporelles. [1]

Il faut d’ailleurs faire une distinction entre l’insomnie passagère et l’insomnie chronique, bien que ces deux conditions se chevauchent souvent. Pour qu’une insomnie soit considérée chronique, elle doit se manifester trois jours ou plus par semaine pendant au moins un mois. Une insomnie passagère peut être causée par une multitude de facteurs environnementaux, tels que les décalages horaires ou encore les niveaux de bruits et de lumière trop élevés, tandis que l’insomnie chronique est souvent une liée à d’autres conditions, telles que la dépression,  l’anxiété ou la douleur chronique.  Elle a d’ailleurs tendance à aggraver les conditions dont elle est la conséquence.

Bien qu’il existe plusieurs remèdes occidentaux contre l’insomnie, plusieurs médicaments conseillés pour ce trouble peuvent créer une dépendance, qui peut à son tour aggraver la condition. À long terme, l’acupuncture est une solution efficace avec très peu d’effets secondaires, et elle est souvent conseillée aux patients insomniaques chroniques pour cette raison : un traitement très populaire en Chine pour ce trouble, elle gagne de plus en plus d’adhérent en Occident.

Une  revue systématique d’essais cliniques randomisés sur les effets de l’acupuncture et des médicaments contre l’insomnie a été publiée en 2009,[2] avec comme conclusion que les deux approches avaient un effet similaire. Les patients qui ont éprouvé l’amélioration la plus importante de leur sommeil suivaient un plan qui intégrait les médicaments occidentaux et l’acupuncture. L’acupuncture n’a présenté aucuns effets secondaires au cours de ces études.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.